Les étudiants en 1re année de médecine ont mieux réussi les examens de janvier 2014

21/02/14 à 14:23 - Mise à jour à 14:23

Source: Le Vif

(Belga) Les étudiants inscrits en première année de médecine ont globalement mieux réussi leur session d'examens de janvier que leurs collègues il y a un an, selon des chiffres livrés vendredi par le collège des doyens des cinq facultés de médecine de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les étudiants en 1re année de médecine ont mieux réussi les examens de janvier 2014

Sur les 3.298 étudiants inscrits en 1re BAC de médecine cette année académique, 1.137, soit 35% de la cohorte, ont obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20, et 661 autres ont réalisé une moyenne entre 8 et 10 sur 20, ce qui est "compatible avec un objectif de réussite de l'année". "Cela représente au total 56% des étudiants contre 52% l'année passée, ce qui est un bon résultat", soulignent les doyens dans un communiqué conjoint. L'analyse des chiffres montre également une réduction des écarts de réussite entre facultés de médecine francophones. En janvier de cette année, ce taux varié de 24% à 44% selon les universités, contre une variation de 18% à 53% l'an dernier. Les doyens pressent dans les foulée les observateur à ne pas comparer les taux de réussite des universités pour éviter toute "interprétation erronée". "Ni les programmes, ni les approches pédagogiques, ni les populations d'étudiants ni les stratégies des universités ne sont identiques. Cela s'est d'ailleurs très bien illustré l'année passée par des écarts entre universités bien moindres lors de la clôture de l'année qu'après les examens dispensatoires de janvier", insistent les doyens. Selon eux, faire ce genre de comparaison a pour effet pervers de mettre les universités sous pression pour "produire les +meilleurs chiffres+ puisque le financement est actuellement en enveloppe fermée et attribué au nombre d'étudiants, ce qui comporte un véritable risque de diminution des exigences et donc de qualité, particulièrement inacceptable dans le domaine de la santé", font-ils valoir. (Belga)

Nos partenaires