Les contrôles sur la situation familiale des chômeurs ont presque triplé depuis 2010

06/01/14 à 19:24 - Mise à jour à 19:24

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de contrôles visant à déterminer la situation familiale réelle des chômeurs a presque triplé entre 2010 et 2012, passant de 8.500 à près de 23.000, selon une réponse du secrétaire d'Etat en charge de la Lutte contre la fraude, John Crombez, une question écrite de la sénatrice Inge Faes (N-VA).

Les contrôles sur la situation familiale des chômeurs ont presque triplé depuis 2010

Le nombre d'infractions constatées n'a toutefois pas suivi cette même tendance, celles-ci ne passant que de 2.600 à 4.400 sur la même période. Depuis 2012, les données de l'Onem sont systématiquement croisées avec celles du registre national. "Ces mesures ont permis de mener des contrôles d'adresses de domiciliation et de composition de familles plus ciblés", commente le secrétaire d'Etat dans sa réponse. A cas d'infraction, les allocations indûment perçues sont réclamées aux intéressés. En 2012, il s'est agi d'une somme totale de 24,1 millions d'euros. Les contrevenants font également souvent l'objet d'une mesure administrative, à savoir la suspension du droit aux allocations. Les fraudes les plus graves font l'objet de poursuites devant l'auditorat du travail. (Belga)

Nos partenaires