Les cancers de la cavité buccale doivent être traités dans des hôpitaux expérimentés

08/07/14 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Le Vif

(Belga) Les cancers de la cavité buccale (notamment de la langue, de la lèvre ou du plancher buccal) doivent être exclusivement traités dans des hôpitaux expérimentés, ce qui n'est pas le cas actuellement, plaide mardi le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE). Ces cancers sont diagnostiqués chez quelque 750 nouveaux patients chaque année et seuls 50% des personnes atteintes sont encore en vie cinq ans après le diagnostic.

Les cancers de la cavité buccale doivent être traités dans des hôpitaux expérimentés

"Les cancers de la cavité buccale sont complexes et exigent une approche spécialisée et multidisciplinaire", estime le KCE. "Le traitement de chaque patient doit être discuté en consultation oncologique multidisciplinaire (COM) et impliquer des spécialistes en chirurgie maxillo-faciale, ORL (nez-gorge-oreilles), radiothérapie, oncologie, anatomo-pathologie et radiologie", précise-t-il. Comme les cancers et/ou leurs traitements peuvent occasionner des problèmes de la parole et de la déglutition, ainsi que des séquelles visibles au niveau du visage, "l'approche multidisciplinaire doit également associer des dentistes, logopèdes, nutritionnistes et psychologues, qui peuvent grandement contribuer à améliorer la qualité de vie des patients", ajoute le KCE. Si la prise en charge des malades par des hôpitaux expérimentés est essentielle, ces centres de référence pourraient cependant travailler en réseau avec les hôpitaux périphériques, plus proches du domicile des patients, où se dérouleraient des phases moins complexes du traitement, conclut le KCE. L'ensemble des recommandations émises par le KCE ont été développées en collaboration avec le Collège d'Oncologie. Des recommandations concernant les cancers de la gorge (pharynx et larynx) seront quant à elles publiées en 2015. (Belga)

Nos partenaires