Les Ardentes - Polémique autour des nuisances sonores

15/07/13 à 05:25 - Mise à jour à 05:25

Source: Le Vif

(Belga) Une pétition signée par une soixantaine d'habitants du quartier de Bressoux-Droixhe, proche du site des Ardentes, crée la polémique. Les riverains se plaignent des nuisances sonores et des nuits perturbées. Les organisateurs se disent soucieux du problème.

Patrice Lempereur, président du conseil de quartier de Bressoux-Droixhe, a reçu une pétition signée par plusieurs habitants des tours de Droixhe. Ceux-ci se plaignent de nuisances sonores en provenance des Ardentes. "Celles et ceux qui logent à partir du 4e ou 5e étage ont entendu durant tout le festival les basses qui sont plus lentement absorbées par l'air, d'autant qu'aucun obstacle ne freine la propagation du son dans l'air", observe-t-il. Le président du conseil de quartier, qui répète son soutien à ce genre de manifestation, espère qu'une solution pourra être trouvée pour l'édition 2014 qui s'annonce être la dernière sur l'actuel site. Pour rappel, en 2015, suite à la construction d'un éco-quartier sur l'actuel site du festival, les Ardentes devront trouver un nouveau port d'attache. Du côté de l'organisation du festival, on ne nie pas que des plaintes sont survenues jeudi "et que la police de l'environnement s'est rendue sur le site". Des mesures ont été prises pour enrayer le phénomène "amplifié par le vent", estiment les responsables des Ardentes. Ceux-ci rappellent que la musique a été stoppée vendredi et samedi, sur l'Open Air, dès 00h30 et que des directives ont été données aux ingénieurs du son pour atténuer le bruit. Les organisateurs se disent "attentifs au problème qu'il faudra bien cerner". Ils rappellent aussi que le nombre de plaintes pour nuisances sonores ont été minimes en huit éditions. Si elles ont toujours existé au sein du quartier de Bressoux-Droixhe, il s'agit du premier acte réellement posé par rapport au problème, ajoute M. Lempereur, le président du conseil de quartier. (Belga)

Nos partenaires