Le président Mugabe seul aux commandes après dissolution du Parlement

30/06/13 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement zimbabwéen s'est automatiquement dissous à l'expiration de son mandat de cinq ans, laissant au président Robert Mugabe le pouvoir de gouverner par décret, a déclaré dimanche le ministre de la Justice du Zimbabwe.

"Il n'y a aucune autorité législative autre que le président", a déclaré au journal d'Etat Sunday Mail le ministre Patrick Chinamasa, un proche du chef de l'Etat. "Cette situation perdurera jusqu'à la prestation de serment du prochain président", a-t-il ajouté. Le président Mugabe, 89 ans et au pouvoir depuis 1980, a formé il y a quatre ans une coalition avec son rival historique, Morgan Tsvangirai, devenu Premier ministre, pour mettre un terme à une grave crise électorale. Des élections doivent prochainement mettre un terme à leur gouvernement d'union, qui fonctionne avec difficulté. Mais les deux hommes sont en désaccord sur la date du scrutin. Le président Mugabe l'a fixée unilatéralement au 31 juillet mais Morgan Tsvangirai estime que le délai est trop court pour réaliser les réformes nécessaires pour garantir des élections équitables. Samedi, le président américain Barack Obama, en visite en Afrique du Sud, a indirectement apporté son soutien à M. Tsvangirai. Il a demandé aux autorités zimbabwéennes de "mettre un terme au harcèlement" des voix critiques et d'effectuer "les réformes" nécessaires pour assurer un "scrutin libre et équitable". (Belga)

Nos partenaires