Le Premier ministre Di Rupo rencontrera son nouvel homologue italien mercredi

30/04/13 à 20:36 - Mise à jour à 20:36

Source: Le Vif

(Belga) Elio Di Rupo rencontrera mercredi à 19 heures son nouvel homologue italien Enrico Letta, a indiqué mardi soir le service de presse du Premier ministre belge. Cette rencontre s'inscrit dans le contexte d'un tour des capitales européennes entamé par le nouveau Premier ministre italien en Allemagne, à Berlin, où il a été reçu mardi par la Chancelière allemande Angela Merkel.

Le Premier ministre Di Rupo rencontrera son nouvel homologue italien mercredi

L'Union européenne et les contraintes qu'elle impose en matière d'équilibres budgétaires représentent un des grands dossiers et l'une des principales préoccupations de M. Letta qui veut poursuivre la voie de l'assainissement tout en relançant une économie très mal en point via des investissements et un allégement de la pression fiscale. Recevant le nouveau Premier ministre italien, la chancelière allemande a assuré mardi que discipline budgétaire et croissance n'étaient pas contradictoires. "Pour nous, en Allemagne, consolidation budgétaire et croissance sont deux éléments qui ne sont pas opposés mais qui doivent être développés de concert et qui doivent ainsi créer davantage de compétitivité et davantage d'emplois", a expliqué Mme Merkel. L'objectif est que "l'Europe sorte renforcée de la crise" et de rétablir la confiance dans chaque pays qui aura ses propres défis à relever, selon elle. L'Italie a, de ce point de vue "déjà fait de grands progrès", a-t-elle jugé. M. Letta, qui effectuait son premier déplacement international, quelques heures après avoir reçu la confiance du Sénat italien, a estimé que l'Italie sortait "renforcée" de la crise politique qu'elle a traversée ces dernières semaines, avec les difficultés pour former un gouvernement, "et surtout avec l'engagement clair de poursuivre sur la voie d'un assainissement budgétaire et sur la voie d'un retour à l'ordre dans les finances publiques", a-t-il déclaré. "Comme nous avons toujours dit au cours des derniers mois, au sujet des engagements pris par les États membres vis-à-vis de l'Union européenne, nous avons fait notre part du travail", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires