Le pape plaide à Assise pour les exclus après le drame de Lampedusa

04/10/13 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Le Vif

(Belga) Le pape François a plaidé vendredi dès son arrivée à Assise (centre de l'Italie), ville du saint dont il a choisi le nom, pour une Eglise solidaire avec les handicapés et les personnes marginalisées, au lendemain de la tragédie de Lampedusa.

Le pape plaide à Assise pour les exclus après le drame de Lampedusa

"Aujourd'hui est une journée de pleurs", a-t-il dit en allusion à la journée de deuil décrétée en Italie pour le naufrage qui a sans doute coûté la vie à quelque 300 migrants. Très ému, le pape a dénoncé "l'indifférence à l'égard de ceux qui fuient l'esclavage, la faim pour trouver la liberté, et trouvent la mort comme hier à Lampedusa. Cette visite d'une journée à Assise a une forte valeur symbolique, car elle permet au premier pape venu d'un pays du Sud de revenir sur son choix d'incarner une Eglise pauvre, près de sept mois après son élection. Dans "la salle de la spoliation" justement, le pape a laissé son discours de côté pour appeler les chrétiens à suivre le modèle de pauvreté initié par Saint François en combattant "la mondanité, une lèpre, un cancer de la société, qui tue la personne, qui tue l'Eglise". Arrivé très tôt à Assise, Jorge Bergoglio s'était auparavant rendu à l'Institut catholique Serafico, où il a salué quelque 80 handicapés physiques et mentaux. Le pape est venu à Assise en compagnie des huit cardinaux du monde entier qui l'ont conseillé pendant trois jours sur les réformes de l'Eglise. Agé de 76 ans, il se rend dans tous les lieux où François Bernardone (1182-1226) a prié et préché, et rencontre avant tout des personnes défavorisées. (Belga)

Nos partenaires