Le Panama réclame au Venezuela un milliard de dollars de dettes

07/03/14 à 21:41 - Mise à jour à 21:41

Source: Le Vif

(Belga) Le Venezuela doit "plus d'un milliard de dollars" au Panama et "doit les rembourser", a exigé vendredi le président panaméen Ricardo Martinelli, alors que son homologue vénézuélien Nicolas Maduro a rompu mercredi les relations avec son pays.

"Là-bas, c'est un véritable chaos administratif et ils doivent au Panama des sommes supérieures à un milliard de dollars", a affirmé à la presse M. Martinelli en marge d'une cérémonie officielle. Le Venezuela "doit payer au Panama" ce qu'il doit, et "il n'y a pas d'excuse" pour ne pas honorer ces dettes, contractées entre entreprises privées, a insisté le président. "Le Venezuela semble être en banqueroute, mais ça ne devrait pas être le cas car c'est un pays très riche. Je ne veux pas imaginer que (la rupture des relations diplomatiques et commerciales) soit une excuse pour ne pas payer", a poursuivi M. Martinelli. Il a évoqué des dettes de plusieurs centaines de millions de dollars vis à vis d'entreprises de la zone franche de Colon, dans les Caraïbes, et de 480 millions de dollars envers la compagnie aérienne COPA. Peu productrice, l'économie du Venezuela repose quasiment exclusivement sur des importations, financées par la manne pétrolière, mais un strict contrôle des changes en vigueur depuis 2003 rend difficile l'accès aux devises pour les importateurs vénézuéliens. Contesté dans la rue depuis plus d'un mois par des étudiants et l'opposition, M. Maduro a rompu mercredi les relations diplomatiques et commerciales avec le Panama, lui reprochant de se comporter en "laquais" des Etats-Unis. Selon le gérant de la zone franche de Colon, Leopoldo Benedetti, la dette privée vénézuélienne envers des entreprises locales approche les deux milliards de dollars. (Belga)

Nos partenaires