Le nombre de victimes de la Grande Guerre demeure sous-estimé

04/08/14 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

(Belga) Il y a eu cinq fois plus de victimes civiles en Belgique pendant la Première Guerre mondiale que ce qui est communément admis aujourd'hui, ressort-il d'une enquête dont De Standaard fait état lundi.

Le nombre de victimes de la Grande Guerre demeure sous-estimé

Des volontaires comptent depuis plusieurs années le nombre de noms figurant sur les monuments aux morts de la Grande Guerre dans chaque commune du royaume. "Il ressort que ce ne sont pas 5.000 civils qui ont été tués pendant ce conflit, mais certainement cinq fois plus", explique Piet Chielens, coordinateur général du musée In Flanders Fields à Ypres. Ce projet fait partie d'une enquête de grande ampleur intitulée "La liste des noms". Cette liste, qui est présentée lundi, contient les noms de toutes les personnes décédées à la suite du premier conflit mondial. Le nombre total des victimes civiles et militaires n'avait encore jamais été précisément déterminé. Les données actuelles sont des estimations. L'enquête a débuté il y a trois ans et devrait prendre fin en 2018. Il a néanmoins déjà été établi que le total des victimes en Belgique a été sous-estimé jusqu'à présent. Les résultats concernant le bilan militaire a déjà été dévoilé. Ainsi, ce ne sont pas 50.000 soldats français qui sont morts en Belgique mais 78.000. Le nombre de soldats allemands tombés sous les balles lors de la "Der des Ders'" est légèrement supérieur. (Belga)

Nos partenaires