Le Libéria rappelle son ambassadeur à Bruxelles, à la suite de soupçons de malversations

06/01/14 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) Le ministère libérien des Affaires étrangères a rappelé à Monrovia l'ambassadeur du Libéria à Bruxelles, Francis Tuan Karpeh, et l'ensemble de son équipe à la suite de soupçons de malversations, et ouvert une enquête plus vaste touchant toutes ses ambassades à l'étranger, a rapporté la presse locale.

Le ministère a précisé, dans un bref communiqué, agir en vertu d'une directive de la présidente Ellen Johnson Sirleaf datant du 17 décembre dernier. Selon le site frontpageafricaonline.com, l'ambassadeur est soupconné de malversations en ayant gonflé les frais de location de sa résidence à Bruxelles, située Boulevard du roi Albert II à Schaerbeek. Il a affirmé avoir conclu un contrat avec la société immobilière Estia NV/SA - laquelle a assuré n'avoir pas passé de contrat avec l'ambassade du Libéria -, selon la même source. M. Karpeh, un ancien ministre libérien des Finances, est ambasssadeur du Liberia auprès de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg, ainsi que de l'Union européenne, depuis juillet 2012. Il était proche de la retraite. Le ministère libérien des Affaires étrangères a ajouté avoir lancé une enquête approfondie et plus large sur des informations faisant état de malversations commises par certains membres de son personnel. Cette enquête concernera "toutes les missions" diplomatiques situées à l'étranger afin de prendre les "mesures punitives et correctrices appropriées", ajoute le communiqué. (Belga)

Nos partenaires