Le cardinal Lustiger, juif converti, honoré en Israël

24/10/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) Des personnalités religieuses et civiles, juives et catholiques, ont rendu hommage mercredi au cardinal Lustiger, juif converti, très impliqué dans le dialogue interreligieux, au cours de l'inauguration d'un mémorial paysager qui lui est dédié au monastère bénédictin d'Abou Ghosh, près de Jérusalem.

Le cardinal Lustiger, juif converti, honoré en Israël

La cérémonie, dans ce village arabe israélien, a eu lieu en présence du cardinal André Vingt-Trois, successeur de Mgr Jean-Marie Lustiger à la tête de l'archevêché de Paris, et de Richard Prasquier, ex-président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), initiateur de ce mémorial, symbole de "la volonté des Juifs d'honorer le cardinal". "A la mémoire de celui qui par sa place unique contribua au rapprochement entre juifs et catholiques, peut-on lire sur une plaque de dédicace en hommage à "Aron (son nom de naissance, NDLR) Jean-Marie Lustiger". "Ce n'est pas un lieu d'exaltation de la personnalité du cardinal Lustiger mais un lieu de prière vivante", a dit Mgr Vingt-Trois, en saluant celui qui "a eu des relations d'une audace évangélique avec les Juifs". Invité par les Grands rabbins d'Israël, l'archevêque de Paris conduit une délégation de 150 personnes en Terre sainte pendant un voyage d'une semaine ayant comme thème "aux sources de la Promesse", la promesse donnée par Dieu à Israël (auquel Jean-Marie Lustiger avait consacré un essai en 2002). Parmi les invités figuraient aussi le patriarche latin de Jérusalem Fouad Twal et le rabbin David Rosen, engagé dans le dialogue avec le Vatican au nom du grand rabbinat d'Israël. (Belga)

Nos partenaires