La RTBF interjette appel contre l'obligation d'ouvrir ses antennes au Parti Populaire

25/09/12 à 17:08 - Mise à jour à 17:08

Source: Le Vif

(Belga) La RTBF a décidé d'interjeter appel de la décision du Président du tribunal de première instance de Bruxelles, a révélé mardi la chaîne publique dans un communiqué. L'ordonnance, rendue lundi, évoquait "une violation de l'obligation de pluralisme" de la RTBF et obligeait la chaîne publique à ouvrir ses antennes au Parti Populaire (PP).

La RTBF interjette appel contre l'obligation d'ouvrir ses antennes au Parti Populaire

Dans sa décision, le juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles a estimé que la RTBF avait violé son obligation de pluralisme en n'invitant pas le Parti Populaire à ses émissions politiques. Le PP s'était plaint d'une inégalité des temps d'antenne. La RTBF a pris acte de cette ordonnance mardi matin, précise le communiqué. Mais elle "ne partage pas l'analyse du juge quant à l'application du pluralisme à la RTBF". Elle souligne toutefois "qu'à juste titre, le juge a rejeté toutes les mesures provisoires demandées par le Parti Populaire dès lors que de telles mesures entraveraient la liberté éditoriale de la RTBF." La chaîne publique "réaffirme son attachement au pluralisme" et ajoute qu'elle continuera à appliquer "scrupuleusement" le dispositif électoral adopté en vue des élections du 14 octobre. L'obligation de pluralisme découle du décret organisant le statut de la RTBF. Notamment son article 3, stipulant que la chaîne doit "veiller à rassembler les publics les plus larges possibles et à refléter les différents courants d'idées de la société sans aucune discrimination." (YVES BOUCAU)

Nos partenaires