La ponctualité des trains atteint son plus bas niveau depuis mars 2013

22/10/13 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

(Belga) La ponctualité des trains sur le réseau ferroviaire belge a atteint 85,3 pc en septembre dernier, indique le rapport mensuel de ponctualité publié mardi par Infrabel. Seule la ponctualité enregistrée au mois de mars (85,1 pc) avait réalisé un score plus mauvais cette année. On considère qu'un train est ponctuel lorsqu'il arrive à l'heure prévue ou avec moins de 6 minutes de retard.

La ponctualité des trains atteint son plus bas niveau depuis mars 2013

La ponctualité est en baisse de plus de 2 pc par rapport au mois de septembre 2012, lorsqu'elle atteignait 87,5 pc, et rétrograde de 5 pc en comparaison avec le mois d'août 2013 (90,2 pc). Ce sont surtout les trains IC (de 83,1 à 79 pc entre septembre 2012 et 2013) et les trains P (de 84,7 pc à 79,7 pc) qui contribuent à ces mauvais chiffres. Les causes principales des retards sont dues au matériel de la SNCB, aux dérangements à l'infrastructure et aux vols de câbles. Si l'on considère les plus grandes lignes, ce sont les trains assurant la liaison Anvers-Central/Bruxelles-Nord - Charleroi-Sud qui étaient le plus souvent ponctuels au mois de septembre avec 82% de ponctualité. Un chiffre toutefois en baisse par rapport à septembre 2012 (87,4 pc). Les plus mauvais scores sont réalisés par les trains des lignes Ostende-Eupen (69 pc), Knokke-Blankenberge (69,3 pc) et Herstal-Tournai (69,7 pc). Le nombre de trains supprimés le mois dernier s'élève à 1.423, contre 1.271 en septembre 2012. Ces trains ne sont pas pris en compte dans le taux global de ponctualité. (Belga)

Nos partenaires