La maison des Sagawé sera démolie

10/01/13 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Le Vif

(Belga) Augusta Francart, la veuve de Jean Sagawé, est décédée lundi dernier. Leur maison, devenue propriété de l'Institut du patrimoine wallon, va maintenant pouvoir être démolie, indique jeudi La Dernière Heure.

La maison des Sagawé sera démolie

Le couple Sagawé était devenu célèbre pour avoir mené, de 1992 à 2008, un bras de fer avec la Région wallonne à la suite de la construction, sans permis, de sa maison à Sars-la-Buissière. Malgré un jugement ordonnant la démolition, le couple n'avait jamais accepté de quitter son logement, profitant du laxisme de la Région quant à l'exécution de cette décision de justice. En février 2008 enfin, le ministre André Antoine, en charge à l'époque du dossier, avait fait signer une convention au couple, lui permettant de rester dans son habitation jusqu'à sa mort, à la condition qu'il reconnaisse l'infraction urbanistique et que la famille Sagawé prenne en charge la démolition de la maison une fois le couple disparu. Les époux avaient également dû faire don du terrain litigieux à l'Institut du patrimoine wallon, ce terrain se trouvant justement sur un site classé. Jean Sagawé est décédé en mai 2011 et son épouse l'a rejoint cette semaine. Du côté du cabinet du ministre Philippe Henry, en charge du dossier, il est impossible pour le moment de déterminer une date précise pour la démolition de la demeure. (VIRGINIE LEFOUR)

Nos partenaires