La jeune Aïda Tabaa, enlevée par son père il y a un an, est de retour en Belgique

12/02/14 à 23:33 - Mise à jour à 23:33

Source: Le Vif

(Belga) Aïda Tabaa, une fillette de 3 ans enlevée par son père il y a un an, a quitté le Maroc ce mercredi en fin d'après-midi en compagnie de Karima Safia, la présidente de l'asbl "Mariage forcé, crime d'honneur, violence intrafamiliale". L'avion transportant la fillette a atterri à Charleroi vers 22 heures.

Karima Safia, l'auteure verviétoise du livre "Insoumise et dévoilée", s'est rendue à deux reprises au Maroc, à Casablanca, pour venir en aide à Angelica Grooten, une mère de famille dont la fillette âgée de 3 ans avait été enlevée l'année dernière par son père. "Le père de la fillette est impliqué dans le meurtre d'Ilias Fares commis en février 2013 à Verviers. Après les faits, il a emmené la fillette au Maroc, sans le consentement de sa mère", explique Karima Safia, qui précise que le père de l'enfant a été incarcéré à Lantin dans le cadre de cette affaire et que la fillette était confiée à ses grands parents. Karima Safia et la mère se sont rendues une première fois au Maroc fin janvier. "Là-bas, on a constaté que, malgré la plainte déposée par la maman, aucune démarche n'avait été effectuée par le SPF Justice", ajoute Karima qui est ensuite retournée au Maroc afin de récupérer la fillette. La présidente de l'asbl "Mariage forcé, crime d'honneur, violence intrafamiliale" et la fillette sont rentrées mercredi soir en Belgique. (Belga)

Nos partenaires