La Géorgie affirme avoir trouvé une cache d'armes destinée à un coup de force

17/06/13 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

(Belga) Les services de sécurité géorgiens ont affirmé lundi avoir découvert des armes et des explosifs accumulés par des responsables du pouvoir précédent en vue d'éventuelles "opérations armées".

Les forces de l'ordre ont découvert "un nombre importants de substances explosives, de détonateurs, de grenades, de fusils automatiques et d'autres armes à feu, qui auraient pu être utilisés dans le cadre d'opérations armées", a indiqué le ministère de l'Intérieur. Le ministère a ajouté avoir trouvé "des équipements de communication, des drogues et des substances psychotropes". Dissimulés dans des tonneaux dans l'ouest de la Géorgie, ces armes et équipements ont été accumulés "sous la direction de hauts responsables du ministère de l'Intérieur de l'ancien gouvernement", est-il précisé. Ces accusations surviennent sur fond de multiplication des enquêtes, inculpations et arrestations d'anciens hauts responsables du précédent gouvernement en Géorgie depuis la victoire aux élections législatives d'octobre de la coalition d'opposition du milliardaire Bidzina Ivanichvili, et sa nomination au poste de Premier ministre. L'ex-Premier ministre Vano Merabichvili, l'un des plus proches alliés du président Mikheïl Saakachvili, a été arrêté, accusé de corruption et d'abus de pouvoir. Il avait été nommé Premier ministre en juillet 2012, après avoir été ministre de l'Intérieur entre 2004 et 2012, une période pendant laquelle il s'était fait connaître en tant qu'artisan de la lutte contre la corruption policière. La victoire de la coalition d'opposition de M. Ivanichvili a mis fin à la domination du parti de M. Saakachvili, au pouvoir depuis neuf ans. Les élections avaient été saluées par l'Occident comme étant un exemple de transition démocratique, mais la situation s'est nettement tendue depuis. (Belga)

Nos partenaires