La Corée du Nord agite la menace d'un désastre nucléaire pour la nouvelle année

01/01/14 à 04:14 - Mise à jour à 04:14

Source: Le Vif

(Belga) Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a agité mardi soir, pour la nouvelle année, la menace d'un "désastre nucléaire" dans la péninsule coréenne si celle-ci devait connaître une nouvelle guerre et avertit les Etats-Unis qu'ils ne seraient pas indemnes en cas de conflit.

La Corée du Nord agite la menace d'un désastre nucléaire pour la nouvelle année

"Si la guerre éclate à nouveau (dans la péninsule), elle engendrera un désastre nucléaire massif et les Etats-Unis ne seront jamais indemnes", a déclaré Kim Jong-Un, dans un message diffusé par la télévision nationale à l'occasion du passage à la nouvelle année. "Nous sommes face à une situation dans laquelle un petit incident militaire accidentel peut conduire à une guerre totale", a-t-il averti. Le leader nord-coréen est également revenu sur l'exécution de son oncle, Jang Song-Thaek, autrefois un des responsables les plus influents du régime mais qu'il a qualifié d'"ordure". "Notre parti a pris des mesures pour éliminer... les ordures en son sein", a-t-il affirmé. C'est la première fois que le numéro un nord-coréen critique publiquement son oncle, arrêté et exécuté en l'espace de quelques jours à la mi-décembre pour trahison et corruption. Jang Song-Thaek, 67 ans et oncle par alliance du jeune dirigeant Kim Jong-Un, a servi de mentor lors de ses premiers mois à la tête du pays. L'exécution de ce très haut responsable, fait politique le plus notable en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un fin 2011, a vraisemblablement entraîné une purge dans le cercle des proches de l'homme tombé en disgrâce, s'accordent à dire les analystes. (Belga)

Nos partenaires