L'Otan et la Russie examinent comment coopérer pour détruire l'arsenal chimique syrien

04/12/13 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

(Belga) Les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'Otan et leur homologue russe, Sergueï Lavrov, ont évoqué mercredi une possible coopération entre l'Alliance atlantique et Moscou pour la destruction de l'arsenal chimique syrien.

Réunis au siège bruxellois de l'Otan, les ministres doivent discuter notamment de la situation en Syrie et en Afghanistan, mais aussi de la coopération pratique entre les anciens ennemis de la Guerre froide. Le Conseil Otan-Russie pourrait jouer un rôle dans le démantèlement des armes chimiques syriennes, fruit d'un accord russo-américain. La Russie serait responsable de la supervision de l'enlèvement, les États-Unis ont proposé de détruire les armes sur un navire en mer Méditerranée. Le Pentagone a commencé à équiper un navire, le MV Cape Ray, avec des équipements nécessaires pour pouvoir détruire à son bord une partie de l'arsenal chimique syrien, a affirmé lundi un porte-parole du Pentagone, deux jours après l'annonce par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) que les opérations de neutralisation des armes chimiques syriennes seraient menées en mer par un navire américain. Les armes syriennes les plus dangereuses doivent être transportées hors de Syrie avant le 31 décembre, aux termes d'un accord du conseil exécutif de l'OIAC de la mi-novembre. (Belga)

Nos partenaires