L'écart entre les hommes et les femmes se réduit

25/10/13 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Le Vif

(Belga) L'écart entre les hommes et les femmes s'est réduit dans le monde en 2013, grâce à une plus grande participation en politique des femmes, selon le rapport mondial sur l'écart entre les genres publié vendredi par le Forum économique mondial (WEF) à Genève.

L'écart entre les hommes et les femmes se réduit

Selon ce rapport, l'écart comblé dans la participation à la vie politique s'est élevé à 21% en 2013, au lieu de 19% en 2012. Par ailleurs, 86 pays ont réussi cette année à réduire l'écart entre les genres, et améliorer la situation des femmes, ajoute le rapport du WEF. "Le rapport 2013 constate que 86 pays sur 133 ont pu combler l'écart entre 2012 et 2013, le progrès le plus marqué résultant de la participation politique", écrivent les experts du WEF. Le WEF publie ce rapport depuis 8 ans. Pour l'édition 2013, 136 pays ont fourni des informations sur leur capacité à combler les écarts entre hommes et femmes dans 4 secteurs: la santé, l'éducation, la participation à la vie politique et l'égalité économique. L'Islande conserve en 2013 la tête du classement. Les 4 premiers pays sont tous des pays nordiques, et conservent leurs rangs, soit l'Islande, la Finlande, la Norvège et la Suède. La Belgique est classée 11e et gagne une place par rapport au classement 2012. L'Islande est première du classement depuis 5 ans, et a réussi à combler à 80% l'écart entre hommes et femmes. En bas de classement, figurent le Tchad (134e), le Pakistan (135e) et le Yémen (136e). Sur le plan mondial, seul l'écart concernant la participation dans la vie politique a changé en 2013. Il s'est amélioré de 2 points, passant de 19% d'écart comblé en 2012 à 21%. Les écarts comblés concernant les 3 autres secteurs sont restés inchangés, soit 60% pour l'économie, 93% pour l'éducation et 96% pour la santé. (Belga)

Nos partenaires