L'attitude de Gibraltar est "inacceptable", affirme Rajoy à Cameron

07/08/13 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a jugé mercredi "inacceptable" l'attitude des autorités de Gibraltar pour mettre fin aux incursions dont elles accusent les pêcheurs espagnols, dans une conversation par téléphone avec son homologue britannique David Cameron.

L'attitude de Gibraltar est "inacceptable", affirme Rajoy à Cameron

Mariano Rajoy a affirmé que "la décision unilatérale d'installer des blocs de béton dans la baie d'Algeciras est inacceptable", a indiqué le gouvernement espagnol dans un communiqué, alors que la tension monte depuis la fin juillet autour du petit territoire britannique revendiqué par l'Espagne. "Les relations bilatérales entre l'Espagne et le Royaume uni sont celles de pays partenaires, amis et alliés, ce qui implique que les conflits qui apparaissent entre eux doivent être gérés avec honnêteté et transparence, dans un dialogue s'inscrivant le respect de la légalité internationale, européenne et nationale", a ajouté le communiqué. Le Premier ministre britannique David Cameron a lui exprimé "ses vives inquiétudes" à propos de l'enclave britannique et averti Mariano Rajoy que les récentes tensions risquaient d'endommager les relations bilatérales entre le Royaume-Uni et l'Espagne, a indiqué Downing Street. La tension entre les autorités espagnoles et de Gibraltar sur la pêche dans les eaux autour du rocher est montée d'un cran fin juillet lorsque les autorités de Gibraltar ont décidé de construire un récif artificiel en béton dans la Méditerranée, pour mettre fin aux incursions dont ils accusent les pêcheurs espagnols. Des bouchons se sont alors formés à la frontière avec Gibraltar, qui a immédiatement accusé l'Espagne d'avoir multiplié les contrôles par mesure de représailles. Madrid a déjà soulevé l'inquiétude de Londres en disant dimanche envisager un péage de 50 euros à l'entrée et à la sortie de l'Espagne. (Belga)

Nos partenaires