L'armée réclame 20 millions d'euros à la suite de détournements

20/03/13 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Le Vif

(Belga) Me Gilles Vanderbeck, représentant l'armée belge, a réclamé, mercredi devant la cour d'appel de Bruxelles, les mêmes montants de confiscation qu'en première instance, autrement dit un peu plus de vingt millions d'euros. Ces sommes sont relatives à des détournements au sein de l'armée, entre 1995 et 2006, orchestrés par plusieurs militaires.

Le conseil de la partie civile a plaidé, mercredi, la culpabilité de la trentaine de prévenus, militaires et entrepreneurs privés, qui avaient participé à une fraude chiffrée à plusieurs dizaines de millions d'euros. Me Vanderbeck a déposé des notes concernant les montants précis qu'il réclame à chaque prévenu. Globalement, les confiscations demandées se chiffrent à une vingtaine de millions d'euros. La partie civile a particulièrement pointé du doigt les deux principaux prévenus, les commandants Baudouin Deru et Luc Allard. Ces deux hommes, en charge de budgets importants à l'armée, avaient dit avoir reçu les instructions de "liquider les queues budgétaires", ce qui a été démenti par la partie civile mercredi. Les deux officiers avaient commandé du matériel en tout genre pour des dizaines de collègues militaires, aux frais de l'armée. Ils avaient aussi permis à des entrepreneurs privés de facturer du matériel à l'armée tout en gardant la marchandise. Le procès se poursuivra lundi avec le réquisitoire du procureur fédéral. (PVO)

Nos partenaires