Jugé pour corruption, le tout puissant patron de la F1 Bernie Ecclestone dément à nouveau

24/04/14 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

(Belga) Souriant et décontracté, le tout puissant patron de la Formule 1 Bernie Ecclestone a une nouvelle fois démenti les accusations le visant, jeudi à l'ouverture de son procès pour corruption à Munich.

Jugé pour corruption, le tout puissant patron de la F1 Bernie Ecclestone dément à nouveau

"J'ai confiance, le soleil brille", a lâché aux journalistes en entrant dans la salle d'audience M. Ecclestone, 83 ans, vêtu d'un strict costume sombre avec cravate noire sur chemise blanche. Il risque jusqu'à dix ans de prison dans cette affaire qui pourrait mettre un terme à son règne de près de 40 ans sur les affaires de la compétition automobile. "M. Ecclestone dément les accusations", a écrit son principal avocat, Sven Thomas, dans un texte destiné aux juges, rendu public peu après le début du procès. "La corruption présumée n'a pas eu lieu". Il est accusé d'avoir versé 44 millions de dollars de pots-de-vin en 2006 et 2007 à un banquier allemand, Gerhard Gribkowsky, qui travaillait pour la banque publique bavaroise Bayern LB et qui est aujourd'hui en prison, en vue de conclure la vente des droits de la F1 au fonds d'investissement CVC Capital Partners. CVC avait racheté pour 839 millions de dollars les droits de la F1 détenus jusque-là par Bayern LB. La prochaine audience est prévue le 2 mai dans ce procès qui doit durer au moins jusqu'à la mi-septembre. (Belga)

Nos partenaires