JO d'hiver 2014: des sites construits en violation des droits des travailleurs

06/02/13 à 11:27 - Mise à jour à 11:27

Source: Le Vif

(Belga) La construction des sites olympiques en vue des Jeux d'hiver de Sotchi en février 2014 s'accompagne de violations des droits sociaux de travailleurs migrants utilisés, dénonce dans un rapport publié mercredi l'ONG Human Rights Watch, reprochant à la Russie de fermer les yeux sur ces abus.

A un an de la cérémonie des Jeux le 7 février 2014 dans la station russe, l'ONG dénonce dans un rapport intitulé "la course vers le fond" les multiples abus dont sont victimes ces travailleurs, surtout les étrangers alors que le vaste chantier olympique a drainé des dizaines de milliers de travailleurs, dont 16.000 non-Russes. A partir des témoignages d'une soixantaine d'entre eux, originaires d'Arménie, du Kirghizstan, de Serbie, du Tadjikistan, d'Ouzbekistan, et d'Ukraine, HWR dresse un sombre tableau: des salaires payés à moitié, versés le plus souvent en retard, voire pas payés du tout, des passeports et permis de travail confisqués, et des semaines de travail à rallonge de 12 heures par jour, avec seulement une journée de repos par quinzaine. Plusieurs de ceux qui se sont plaints de leur sort à leurs employeurs ont été dénoncés aux autorités, ce qui a entraîné leur expulsion du territoire, selon HRW. Le Comité international olympique (CIO) a dit mercredi être au courant de ces informations et suivre la situation. (VIM)

Nos partenaires