Jérusalem - Cinq féministes juives interpellées au Mur des Lamentations

11/04/13 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

Source: Le Vif

(Belga) Cinq féministes religieuses juives, qui ont prié jeudi au Mur des Lamentations à Jérusalem en portant un châle de prière et des phylactères réservés aux hommes, ont été interpellées par des policiers israéliens, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la police.

Jérusalem - Cinq féministes juives interpellées au Mur des Lamentations

"Une centaine de femmes ont prié ce matin au Kotel (Mur des Lamentations). Cinq d'entre elles portant des châles de prière à franges, ce qui a été interdit par la Cour suprême, ont été interpellées", a déclaré la porte-parole, Louba Samri. Un haredi ("craignant-Dieu"), juif ultra-orthodoxe, qui avait tenté de mettre le feu à un des livres de prière des femmes, a lui aussi été appréhendé, a précisé Mme Samri. A la fin de la cérémonie, organisée pour le premier jour du mois dans le calendrier hébraïque, plus de 200 femmes étaient présentes devant le mur dans la vieille ville de Jérusalem, nombre d'entre elles enveloppées dans un châle de prière et la tête couverte d'une kippa. Les ultra-orthodoxes qui priaient sur place ont tenté de couvrir les chants et prières des "femmes du Mur", en haussant le ton de leurs prières. Des féministes juives de l'association des "Femmes du Mur" bravent régulièrement l'opprobre et les insultes de certains de leurs coreligionnaires masculins orthodoxes pour aller prier au Mur des Lamentations, le lieu le plus sacré du judaïsme, ultime vestige du second Temple détruit par les Romains en 70 de l'ère chrétienne. Ces femmes veulent que l'accès au Mur des Lamentations soit assuré pour tous, y compris pour les courants libéral et conservateur du judaïsme, très minoritaires en Israël, qui assurent aux femmes une place égale à celle des hommes. (Belga)

Nos partenaires