Israël va envoyer ses migrants africains illégaux en Ouganda

30/08/13 à 18:09 - Mise à jour à 18:09

Source: Le Vif

(Belga) Israël a conclu un accord avec l'Ouganda prévoyant l'accueil, par étapes, par ce pays africain de dizaines de milliers de migrants illégaux vivant en Israël, selon des informations publiées vendredi par le quotidien Haaretz.

L'existence d'un tel accord avait été révélée en juin par la presse israélienne, mais sans précision. D'après le Haaretz, qui cite des sources anonymes, le pays concerné est l'Ouganda. Israël financera le transport par avion des migrants illégaux, leur intégration sur place et chacun d'eux percevra en outre une aide au retour de 1.500 dollars (environ 1.150 euros), est-il ajouté. Au cours de la semaine écoulée, le ministre israélien de l'Intérieur Gideon Saar a indiqué devant une commission parlementaire que les vols vers "un pays tiers" commenceraient fin septembre et qu'il serait proposé dans un premier temps aux migrants de partir volontairement, rapporte encore Haaretz. Quelque 55.000 migrants illégaux africains se trouvent actuellement en Israël, selon les services d'immigration. La plupart d'entre eux sont arrivés à pied par la frontière poreuse entre l'Egypte et l'Etat hébreu, maintenant sécurisée par un mur. Parmi eux se trouvent une majorité d'Erythréens et de Soudanais ayant demandé le statut de réfugiés politiques, qui ne leur a pas été accordé dans la très grande majorité des cas. Ils refusent de retourner dans leur pays par crainte de la répression. Les autorités israéliennes tentent depuis des années de convaincre les immigrés illégaux de repartir. Pour endiguer leur afflux, Israël a érigé une clôture de sécurité le long de la frontière égyptienne. Ce dispositif a permis de réduire pratiquement à néant le nombre de personnes ayant réussi à s'infiltrer depuis début 2013. (Belga)

Nos partenaires