Israël juge insuffisante la condamnation par Rohani des "crimes des nazis"

25/09/13 à 09:05 - Mise à jour à 09:05

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs membres du gouvernement israélien ont jugé mercredi que la condamnation par le président iranien Hassan Rohani des "crimes des nazis envers les juifs" n'était pas suffisante, réclamant qu'il désavoue les dirigeants de son pays ayant nié l'Holocauste.

Alors que son prédécesseur, Mahmoud Ahmadinejad, avait nié la Shoah, le nouveau président iranien a affirmé mardi, sur CNN, que "tout crime contre l'humanité, y compris les crimes commis par les nazis envers les juifs, est répréhensible et condamnable". "Il est vrai qu'il (M. Rohani, NDLR) n'a pas nié la Shoah, mais il n'a pas condamné ceux qui nient la Shoah, comme son prédécesseur ou d'autres dirigeants iraniens", a dénoncé à la radio publique le ministre chargé des Relations internationales, Youval Steinitz. Le vice-ministre des Affaires étrangères, Zeev Elkin, a pour sa part déclaré sur la radio militaire: "Où en sommes-nous arrivés? Il suffit de reconnaître que la Shoah a eu lieu pour passer pour un homme éclairé, cultivé et positif". "Mais les dirigeants spirituels iraniens qui ont nié la Shoah sont toujours en place", a ajouté Zeev Elkin. "Tuer un être humain est méprisable. Cela ne fait pas de différence s'il est chrétien, juif ou musulman", a également déclaré M. Rohani sur CNN, qui l'interrogeait sur l'Holocauste. Mais "cela ne veut pas dire que puisque les nazis ont commis des crimes contre un groupe, ce groupe doit confisquer la terre d'un autre groupe et l'occuper", a-t-il ajouté. "Cela aussi est un acte qui devrait être condamné". (Belga)

Nos partenaires