Zaldostanov, l'inquiétant ami de Poutine

06/03/15 à 14:04 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Nouvel Obs

Alexandre Zaldostanov, le chef des motards russes des Loups de la nuit, est un personnage omniprésent dans les médias russes depuis un an. Portrait de celui que certains appellent déjà l'ange noir de Poutine.

Zaldostanov, l'inquiétant ami de Poutine

Alexandre Zaldostanov et Poutine © EPA

Alexandre Zaldostanov est la dernière marotte du président russe. Celui qu'on appelle aussi le chirurgien, suite à ses études de médecine, a rencontré pour la première fois le président russe en 2009. Depuis, les deux hommes n'ont cessé de se séduire et de s'utiliser mutuellement au point de devenir inséparables. Poutine s'est tellement pris d'affection pour ce géant aux yeux d'acier qu'il l'appelle désormais "mon frère" et en a fait l'égérie de son régime nationaliste.

Un personnage peu recommandable

Celui qui dirige le plus grand club de motard de Russie, les Loups de la nuit, est un personnage peu recommandable. Il prône ouvertement l'extermination des opposants au régime et est sur la liste des Russes interdits de séjour en Europe et aux États-Unis suite à la guerre en Crimée.

Extrémiste affiché, ce grand motard au regard torve et bardé de cuir est néanmoins de toutes les célébrations officielles. Il effectue aussi souvent des balades à moto avec le président russe.

Zaldostanov, l'inquiétant ami de Poutine

© Reuters

Il a été décoré de l'ordre du mérite pour "son action dans l'éducation patriotique des jeunes" et a porté la flamme olympique de Sotchi. C'est aussi lui qui organise les grands shows patriotiques diffusés en live à la télévision et joués devant plus de 200 000 personnes.

Le dernier est un véritable hymne à la gloire de l'intervention russe dans l'est de l'Ukraine avec char prêté par l'armée. En guise de conclusion, Zaldostanov a dit lors du spectacle "nous célébrons notre victoire sacrée dans une époque où le fascisme, comme un poison putride, a infiltré Kiev et commence à se propager partout en Ukraine. La nouvelle bataille contre le fascisme est inévitable."

Aujourd'hui tout le monde connait l'homme avec des bras gros comme des troncs. Il est en passe de devenir l'un des symboles de la nouvelle histoire russe. Pourtant, dans les derniers soubresauts de l'Union soviétique, les Loups de la nuit n'étaient qu'un groupe de motards qui appréciaient le heavy metal. Les choses ont désormais bien changé. Ce club est aujourd'hui riche de 5000 membres et servirait de milice officieuse aux plus hautes sphères du pouvoir. Kadyrov, le président de Tchétchénie et allié proche de Poutine, est lui aussi devenu membre à part entière du club.

Selon le département d'État américain, ses membres combattent en Ukraine et auraient notamment participé à l'invasion des quartiers navals de Sébastopol.


Russie : "Loups de la nuit", les motards de... par 28minutes

"Il faut exterminer les opposants au pouvoir"

Zaldostanov est l'un des meneurs du mouvement anti-Maidan, en opposition au mouvement qui a renversé l'ex-président ukrainien Ianoukovitch. Il aurait d'ailleurs préféré qu'on baptise le mouvement "mort aux pédés". Non content de défendre la Russie et Poutine contre la "bête orange", le mouvement qui souhaite une révolution populaire en Russie, il se voit aussi comme un croisé de l'Église orthodoxe russe. Fustigeant, par exemple, à l'envi les Pussy Riot qui avaient "blasphémé" l'Église orthodoxe. Le leader des Loups de la nuit se sent tellement investi par sa mission qu'il a annoncé la rupture définitive de son mouvement avec l'internationale des Bikers.

Au-delà d'un ami peu recommandable, beaucoup se disent que l'accession de Zaldostanov au coeur de l'élite du pays en dit long sur ce qu'est devenue la Russie sous Poutine. Et que cela n'augure rien de bon.

Zaldostanov, l'inquiétant ami de Poutine

© EPA

Nos partenaires