Voici ce qu'il s'est passé lorsque cette femme n'a plus porté son voile

13/02/14 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Le Vif

Il aura fallu un peu de temps à Leena Suleiman pour comprendre pourquoi les gens de Chicago la traitaient différemment. Et puis le franc de l'Américaine est tombé : elle avait recouvert son voile avec un gros bonnet pour se tenir chaud.

Voici ce qu'il s'est passé lorsque cette femme n'a plus porté son voile

© Capture d'écran de Facetruth

Leena Suleiman, une jeune architecte de 25 ans, a posté un message sur son blog qui est rapidement devenu viral. Elle y explique les changements survenus dans sa vie suite à la vague de froid aux Etats-Unis. "En ajoutant des couches pour me protéger du froid j'enlevais mon voile du regard des autres. Subitement les gens se sont mis à me parler. J'ai d'un seul coup eu l'impression que je venais de la même planète qu'eux, comme si je faisais partie de leur monde".

La jeune femme poursuit "Mais les chauffeurs de Taxi, qui sont eux-mêmes souvent musulmans et qui d'habitude me saluaient chaleureusement, étaient devenus froids et distants. Étais-je devenue désagréable, arrogante ? Dans le même temps, d'autres gens étaient devenus beaucoup plus aimables envers moi. Je ne comprenais absolument pas pourquoi l'attitude des gens avait changé à mon égard."

"Avec toutes ces couches pour me tenir chaud, les personnes ne voyaient plus que mes lunettes à la mode et mon jeans dans mes bottes. Ils ne "savaient" pas que j'étais musulmane. Cette constatation m'a rendue hilare. La situation devenait ludique. J'y prenais plaisir. On m'appelait madame, les hommes me tenaient les portes et les femmes faisaient des blagues avec moi"

"Mais, très vite, je me suis posé des questions. N'étais-je pas respectable avec mon voile ? Ne pouvais-je être acceptée ainsi ? Je réagissais comme quelqu'un qui avait été l'objet de moqueries et que les méchantes de la classe avaient enfin accepté. J'avais été dupée, car en réalité rien n'avait changé. J'avais juste franchi la frontière pour une saison."

"La force de cette expérience réside justement dans son côté inattendu. À cause du froid. Jamais auparavant je ne m'étais demandé si on me donnait moins de respect et d'amour qu'un autre, ou si j'étais acceptée ou non. Je pensais que la manière dont on me traitait était juste le monde tel qu'il était. Je ne savais pas que les gens pouvaient être plus aimables."

Avant de conclure, "J'espère que les gens s'habitueront à d'autres cultures et religions. Afin qu'ils ne soient plus effrayés ou réservés. Pour qu'il ne me remarque plus à cause de mon voile, mais grâce à mon sourire"

Le post original peut être lu ici.

Nos partenaires