USA: le démocrate O'Malley défie Hillary Clinton et se lance dans la course à la présidentielle

31/05/15 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Belga

L'ancien gouverneur démocrate du Maryland (est) Martin O'Malley s'est lancé samedi dans la course pour la présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, se positionnant à gauche pour se démarquer de l'archi-favorite Hillary Clinton.

USA: le démocrate O'Malley défie Hillary Clinton et se lance dans la course à la présidentielle

Le démocrate Martin O'Malley © Reuters

Il est temps de "reconstruire le rêve américain", a déclaré M. O'Malley, 52 ans, qui reste encore largement inconnu sur la scène politique nationale. Depuis la ville de Baltimore, dont il a été maire pendant sept ans, il a dénoncé la stagnation des revenus de la classe moyenne américaine. Il aussi épinglé "l'extrême pauvreté qui mène à l'extrême violence", comme celle qu'a connue Baltimore il y a quelques semaines, après la mort d'un jeune Noir interpellé par la police. "70% des Américains gagnent autant ou moins depuis douze ans", a-t-il dénoncé sous un soleil radieux et devant des centaines de personnes.

O'Malley a critiqué "la concentration croissante" du pouvoir économique dans les grandes entreprises, lançant au passage une pique à Hillary Clinton pour la bienveillance dont elle bénéficierait à Wall Street. "J'ai des nouvelles" pour l'élite de Wall Street, "la présidence n'est pas une couronne qui peut être passée et repassée entre deux familles royales", a-t-il déclaré, en allusion aux propos du PDG de Goldman Sachs donnant un blanc-seing à une candidature du conservateur Jeb Bush, comme à une candidature de Mme Clinton. La Maison Blanche a déjà été confiée à Bill Clinton ainsi qu'à deux membres de la dynastie Bush.

Sans rancune, Hillary Clinton a tweeté samedi un message à l'intention de son challenger: "Bienvenue dans la course, gouverneur O'Malley. Je me réjouis de débattre pour des communautés et des familles plus fortes".

Selon le site internet de Time Magazine, Martin O'Malley a appelé Mme Clinton avant d'annoncer sa candidature, pour un entretien qualifié de bref et cordial, selon deux sources ayant eu à connaître de cette conversation.

Nos partenaires