Unesco: neuf nouveaux sites au patrimoine mondial de l'humanité

02/08/10 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

Neuf sites situés en Autriche, en Roumanie, en Espagne, au Brésil, en Chine, au Mexique, sur l'île de la Réunion et celle de Kiribati, ont été inscrits dimanche au patrimoine culturel de l'humanité, lors de la 34e session du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco à Brasilia.

Unesco: neuf nouveaux sites au patrimoine mondial de l'humanité

© UNESCO/Eric Hanauer

Ces nouveaux sites s'ajoutent aux 17 sites déjà choisis alors qu'un total de 39 sites sont candidats ce qui portera à 910 le nombre de sites déjà désignés de par le monde par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, dont la réunion annuelle du Comité du patrimoine se terminera mardi.

Au Brésil, le square de Sao Francisco, dans la ville de Sao Cristovao, a été désigné en raison de son ensemble architectural des 18e et 19e siècles.

Le site de Danxia, dans le sud de la Chine, a été choisi pour son rôle joué dans la préservation des forêts sub-tropicales, ainsi que de la flore et de la faune incluant quelques 400 espèces rares ou menacées.

Au Mexique, la route du Camino Real de Tierra Adentro, ancienne route du commerce de l'argent entre Mexico et les Etats-Unis, a été distinguée, ainsi qu'un site de grottes préhistoriques à Oaxaca (sud).

L'île de la Réunion, département français de l'océan Indien, a fait son entrée au patrimoine mondial, grâce à son Parc national de forêts tropicales. Le Parc national de la Réunion, crée en 2007, abrite "des forêts subtropicales, des forêts tropicales humides et des landes constituant une remarquable mosaïque d'écosystèmes et de paysages visuellement séduisants", a déclaré l'Unesco dans un communiqué.

Baptisée "l'île à grand spectacle", la Réunion tire sa réputation du caractère exceptionnel de ses paysages dominés par deux massifs volcaniques et trois cirques grandioses qui ont justifié sa candidature au patrimoine mondial.

Les îles Kiribati, dans le Pacifique Sud, zone marine protégée la plus importante du monde, a également eu les honneurs de l'Unesco.

Le château du XVIIème siècle en Autriche, le Schloss Eggenberg, est situé à trois kilomètres du centre historique de la ville de Graz qui est inscrite sur la liste du patrimoine mondial depuis 1999.

En Roumanie, le site qui comprend sept églises en Moldavie construites aux XVè et XVIè siècles et qui avait été classé sur la liste du patrimoine mondial en 1993, a été enrichi dimanche d'une église du monastère de Sucevita, un édifice orné par des peintures datant de la fin du XVIè siècle.

Les 645 peintures préhistoriques figurant sur une falaise de la Siega Verde, dans la province espagnole de Castille et Leon, constituent une extension du site de la vallée de Coa, au Portugal.

Au total 39 sites sont candidats à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial, dont plus d'une vingtaine ont déjà été choisis, parmi lesquels, pour la France, la cité épiscopale d'Albi (France). Figurent également le quartier des canaux à Amsterdam (Pays-Bas), la cité impériale de Thang Long-Hanoi (Vietnam) des bagnes en Australie, le site d'observation astronomique Jantar Mantar de Jaipur (Inde), ou encore l'atoll de Bikini, théâtre d'essais nucléaires américains (Iles Marshall), la région montagneuse de forêts du Sri Lanka et l'archipel isolé des Papahanaumokuakea des îles Hawaï (Etats-Unis).

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires