Ukraine : le processus de paix "en danger"

01/02/15 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Belga

L'échec des pourparlers de paix entre Kiev et les séparatistes prorusses à Minsk laisse craindre l'intensification des combats meurtriers dans l'est de l'Ukraine où dix-neuf personnes ont péri en 24 heures.

Ukraine : le processus de paix "en danger"

© Reuters

"Le processus de paix est en danger", a écrit dimanche le conseiller diplomatique de la présidence ukrainienne Valeri Tchaly sur sa page Facebook. Alors que les bilans de morts atteignent des nombres à deux chiffres depuis plusieurs jours - treize soldats et six civils au cours des dernières 24 heures - , les pourparlers de paix samedi n'ont débouché sur aucun accord de cessez-le-feu qu'espéraient tant les médiateurs internationaux. L'OSCE qui participe à ces pourparlers, de même que la Russie, a accusé dimanche les rebelles de vouloir réviser les accords de paix signés dans la capitale bélarusse en septembre et reconnus par la communauté internationale comme la base du règlement.

Les émissaires rebelles "n'étaient pas prêts à discuter de la mise en oeuvre d'un cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes. A la place ils ont appelé à la révision" des accords de septembre, a déploré l'OSCE dans un communiqué. Avant le début de la rencontre à Minsk, l'OSCE avait dit espérer la signature d'un "accord de cessez-le-feu contraignant". L'ex-président ukrainien Léonid Koutchma a également accusé dès samedi soir les séparatistes de saper le processus de paix en "refusant de discuter des mesures pour un cessez-le-feu immédiat". L'émissaire de la république autoproclamée de Donetsk Denis Pouchiline a pour sa part reproché à Kiev d'"insister sur la ligne de partage établie en septembre" alors que les séparatistes ont considérablement gagné du terrain depuis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires