Tsipras réclame le transfert "urgent" de migrants vers d'autres pays de l'UE

06/03/16 à 21:10 - Mise à jour à 21:10

Source: Afp

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a demandé une nouvelle fois dimanche le transfert "urgent" de milliers de migrants vers d'autres pays de l'UE, à la veille d'un sommet extraordinaire UE-Turquie à Bruxelles.

Tsipras réclame le transfert "urgent" de migrants vers d'autres pays de l'UE

© Reuters

"Le lancement immédiat d'une procédure fiable permettant de transférer des migrants de notre pays vers d'autres Etats de l'UE relève d'une urgence absolue", a plaidé M. Tsipras devant les cadres de son parti Syriza (gauche radicale). "C'est ce que nous chercherons à obtenir lundi" à Bruxelles, a-t-il ajouté.

Des dizaines de milliers de migrants sont bloqués en Grèce dans des conditions misérables en raison de restrictions imposées par plusieurs pays des Balkans, dont la Macédoine voisine. "Près de de 30.000 migrants" sont bloqués dans le pays, a rappelé M. Tsipras, critiquant les pays européens qui n'ont pas appliqué les directives de l'UE. "Nous sommes le seul pays à avoir mis en pratique les décisions et assumé les responsabilités décidées conjointement par les pays sur la route des Balkans en octobre", a-t-il déclaré. "Nous allons continuer à donner le peu que nous avons à ces gens pourchassés et persécutés qui en ont besoin (...) Mais il est évident qu'un petit pays comme la Grèce ne peut pas assumer le fardeau de toute l'Europe dans cette crise", a-t-il ajouté.

La Macédoine a réduit tout au long de la semaine le nombre des entrées de migrants sur son sol, pour n'en accepter qu'une centaine dimanche. Une source policière grecque à la frontière a précisé que Skopje ne permet le passage qu'à des Syriens et des Irakiens originaires de zones directement affectées par la guerre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires