Trois agents abattent une jeune fille au Texas (vidéo)

29/01/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: The Guardian

Selon une information relayée par le quotidien The Guardian, une jeune fille de 17 ans, Kristiana Coignard, a été tuée par trois agents de police dans la salle d'attente d'un bureau de police texan. Selon la police de Longview, la jeune fille aurait menacé les agents avec un couteau et une décharge de Taser n'aurait pas suffi à la retenir.

Trois agents abattent une jeune fille au Texas (vidéo)

Kristiana Coignard © capture d'écran YouTube

Sur la Toile, de nombreuses personnes se sont demandé si les policiers n'avaient pas d'autres possibilités pour arrêter la jeune fille. Survenu après plusieurs incidents similaires, dont la mort du jeune Michael Brown abattu à Ferguson, ce nouveau cas de violence policière suscite la polémique et intervient au milieu de manifestations de protestation contre l'utilisation de violence par la police américaine.

Le chef du bureau de police Don Dingler et la porte-parole Kristie Brian ont divulgué les détails de l'incident, y compris une vidéo qui montre la situation depuis le début. On voit Coignard entrer dans la salle et utiliser le téléphone. Il n'y a pas de son, mais d'après les propos de la porte-parole rapportés à The Guardian, la jeune fille demande de l'aide sans spécifier pourquoi.

Quand l'agent Glenn Derr s'approche de Coignard, elle lève la main sur laquelle il aurait été inscrit "j'ai un fusil". On voit Derr tenter de maîtriser la jeune fille et la jeter sur le sol. Ensuite, il s'agenouille à côté d'elle et la retient.

"Pas le temps"

Tout à coup, le policier se lève et recule. La porte-parole déclare que Derr a vu la jeune fille prendre un couteau de boucher à hauteur de sa ceinture.

Quelques instants plus tard, un deuxième (Gene Duffie) et troisième agent (Grace Bagley) entrent dans la pièce et Coignard menace Derr de son couteau. Selon la porte-parole, Duffie a d'abord utilisé son Taser avant que, très rapidement, Derr et Bagley se mettent à tirer.

Dingler, le chef du bureau de police, ne condamne pas le comportement de ses agents. "Tous les agents ont des Tasers et des matraques sur eux. Dans la vidéo, on voit que le temps joue un rôle important. Les policiers n'avaient pas le temps d'utiliser d'autres moyens".

La tante de la victime a confié à Think Progress que la jeune fille souffrait de troubles bipolaires et qu'elle avait tenté de se suicider deux fois, mais qu'elle n'avait jamais utilisé de violence contre un autre qu'elle-même.

En savoir plus sur:

Nos partenaires