The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

27/10/16 à 12:21 - Mise à jour à 12:36

Source: Afp

Construite spécialement pour accueillir les personnes âgées il y a plus de trente ans, la ville The Villages est depuis devenue un fervent bastion républicain au centre de la Floride, un Etat au rôle crucial dans l'élection présidentielle du 8 novembre prochain.

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© REUTERS

Les menus y sont écrits en grosses lettres, les magasins de chaussures exposent leurs meilleures pantoufles en vitrine et les retraités parcourent ses allées proprettes bordées de palmiers en voiturettes de golf, souvent décorées d'autocollants en faveur de Donald Trump.

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© reuters

"Ce sont des gens qui ont travaillé dur, qui ont économisé, et les opportunités qu'ils ont eues dans ce pays fantastique leur tiennent à coeur, c'est ça le genre de valeurs qu'ils ont apportées" en venant s'installer ici, dit John Calandro en faisant visiter l'ensemble où vivent plus de 100.000 personnes, à bord de sa petite voiture de golf décorée d'un autocollant "Les anciens combattants pour Trump".

Les rues sont surveillées par de nombreuses caméras et devant chacune des maisons à l'architecture uniforme est garée une voiturette de golf comme la sienne, arborant souvent un autocollant en faveur du candidat républicain à la Maison Blanche.

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© REUTERS

Avec 20,2 millions d'habitants, dont 17,3% ont plus de 65 ans, la Floride avec son doux climat est le troisième Etat le plus peuplé du pays. Au-delà de sa taille, c'est surtout sa tendance à basculer entre côté démocrate ou républicain qui lui donne son statut d'Etat-clé.

Le Sud est plutôt démocrate, le Nord est républicain mais c'est au centre, foyer migratoire de Portoricains démocrates et de retraités républicains, que se joue la véritable bataille.

De quoi faire de The Villages un arrêt souvent obligatoire dans les campagnes présidentielles américaines. En septembre, le colistier de Donald Trump, Mike Pence, y avait prononcé un discours de campagne devant des centaines de personnes.

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© reuters

Valeurs partagées

Aux Etats-Unis, le souvenir est encore vif du résultat controversé de la présidentielle de l'an 2000, qui avait vu basculer la Floride sous le poids de quelque 500 votes offrant la victoire à George W. Bush face au démocrate Al Gore.

En montrant les églises et terrains de golf bordant les pimpants lotissements, John Calandro, ancien combattant de la guerre du Vietnam et président de la branche locale du parti républicain, se réjouit de "partager les mêmes valeurs" que ses voisins. "Nous croyons fermement au capitalisme".

"Nous formons vraiment une communauté d'habitants aux valeurs semblables", renchérit Marina Woolcock, ancienne New-Yorkaise qui dirige aujourd'hui la fédération locale de femmes républicaines.

De rares démocrates

A la tombée du jour, une petite fête démarre au centre de The Villages, où les retraités dansent sur de la musique country. Beaucoup portent des casquettes ou des vêtements aux slogans républicains.

"C'est un endroit traditionnellement très conservateur", souligne Ann Boyd, résidente qui travaille pour l'équipe de campagne démocrate locale. "Si on observe une carte de la Floride, il y a un énorme point rouge", de la couleur des républicains, "pile là où se trouve The Villages".

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© REUTERS

Cette enseignante à la retraite se sent marginalisée, et parfois même victime de provocations de la part de ses voisins républicains. Elle n'irait d'ailleurs pas danser sur la place avec un T-shirt démocrate.

"Normalement, nous faisons profil bas, parce qu'eux (les républicains) croient que tout le monde pense comme eux, mais ce n'est pas le cas".

Plus de la moitié (53%) des personnes inscrites pour voter dans le comté de Sumter, où The Villages compte pour la majeure partie des 118.000 habitants, sont membres du parti républicain selon les autorités locales. Un électorat potentiellement décisif pour le candidat républicain.

"Trump a peu de chances de gagner l'élection" et la Floride est un passage quasi-obligé pour s'assurer la victoire, analyse Joseph Uscinski, professeur de sciences politiques de l'université de Miami.

"Or pour gagner la Floride, il doit pouvoir compter sur les électeurs les plus âgés, qui voteront plus probablement pour lui que les jeunes."

The Villages, en Floride, l'oasis pour retraités où Trump est vénéré

© REUTERS

Nos partenaires