Thaïlande: de nombreuses arrestations et un policier tué

18/02/14 à 07:28 - Mise à jour à 07:28

Source: Le Vif

La police thaïlandaise a arrêté mardi des dizaines de personnes lors d'une opération pour reprendre des sites occupés par les manifestants qui réclament depuis plus de trois mois la chute du gouvernement, a indiqué un haut responsable à l'AFP.

Thaïlande: de nombreuses arrestations et un policier tué

© AFP

Une centaine de manifestants ont été interpellés dans le complexe du ministère de l'Energie pour violation de l'état d'urgence en vigueur à Bangkok, a précisé le chef du Conseil de sécurité nationale Paradorn Pattanatabut.

C'est la première fois depuis le début du mouvement à l'automne que les autorités arrêtent autant de manifestants ayant occupé ou assiégé de nombreuses administrations et ministères.

Le gouvernement a en effet privilégié l'évitement entre police et manifestants pour limiter les violences qui ont déjà fait onze morts.

Mais il a semblé changer de stratégie vendredi lorsque des centaines de policiers antiémeute avaient dégagé les tentes des manifestants autour du siège du gouvernement que la Première ministre Yingluck Shinawatra n'a pu utiliser depuis près de deux mois.

Immédiatement après cette opération, qui n'avait conduit ni à de réels affrontements ni à des arrestations, les militants étaient revenus reconstruire leurs barricades de pneus et de sacs de sable.

Mardi matin, la police antiémeute était à nouveau déployée près du site.

L'opération ne semble pas concerner pour l'instant les campements installés à certains carrefours clé de la capitale depuis le lancement mi-janvier de l'opération de "paralysie" de Bangkok.

Les manifestants, dont le nombre s'est nettement réduit ces dernières semaines, réclament depuis plus de trois mois, outre la tête de Yingluck, la fin de l'influence de son frère Thaksin, ancien Premier ministre renversé par un coup d'Etat en 2006 et accusé de tirer les ficelles depuis son exil.

Un policier tué par balle lors des heurts avec les manifestants

Un policier thaïlandais a été tué par balle et plusieurs autres blessés au cours de l'opération des forces de l'ordre mardi pour reprendre des sites occupés par les manifestants qui réclament la chute du gouvernement, a annoncé un haut responsable de la police.

"Un policier a été tué par balle et quatre autres blessés", dont un grièvement par une explosion, a précisé le lieutenant-général Prawut Thavornsiri. L'intervention de la police mardi a dégénéré en heurts avec des manifestants.

La police thaïlandaise a arrêté des dizaines de personnes lors d'une opération pour reprendre des sites occupés par les manifestants.

Ceux-ci, dont le nombre s'est nettement réduit ces dernières semaines, réclament depuis plus de trois mois, outre la tête de Yingluck, la fin de l'influence de son frère Thaksin, ancien Premier ministre renversé par un coup d'État en 2006 et accusé de tirer les ficelles depuis son exil.

En savoir plus sur:

Nos partenaires