RDC: six mois de prison confirmés pour la mère adoptive belge

08/05/14 à 21:05 - Mise à jour à 21:05

Source: Le Vif

Une ressortissante belge, Laurence Sénéchal, a été condamnée jeudi à Kinshasa en deuxième instance à six mois de prison pour "déplacement illicite d'enfant" après avoir voulu faire sortir illégalement sa fille adoptée de République démocratique du Congo (RDC), a rapporté le journal 'Le Soir' sur son site internet.

RDC: six mois de prison confirmés pour la mère adoptive belge

© Reuters

Cette peine correspond à celle qui lui avait été infligée en première instance. Le juge d'appel au tribunal de grande instance de la Gombe (centre de Kinshasa) a confirmé jeudi le verdict de six mois de prison ferme, selon le quotidien. Le ministère public avait requis mardi en appel cinq ans de prison contre Mme Sénéchal. Cette Belge avait été arrêtée le 12 avril dernier à l'aéroport de Kinshasa-N'Djili alors qu'elle tentait d'embarquer dans un vol pour Bruxelles en compagnie de la fille de 4 ans "sans le cachet de la DGM (Direction générale de Migration)". Elle avait été condamnée dès le lendemain en "flagrance" (en comparution immédiate, ndlr) à six mois de "servitude pénale" (prison) et environ 240 euros d'amende. Deux agents de la DGM avaient également été condamnés à trois mois de prison pour "complicité". Plusieurs familles belges ont adopté des enfants congolais ces derniers mois. Treize sont déjà partis en Belgique et sept autres sont en attente - depuis des mois - à l'ambassade de Belgique à Kinshasa.

Nos partenaires