RDC: M. Reynders exprime sa "préoccupation" après les violentes manifestations

20/01/15 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Belga

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, s'est dit mardi "préoccupé" à la suite des manifestations violentes qui ont eu lieu lundi à Kinshasa et dans certaines villes de la République démocratique du Congo (RDC), faisant de quatre à quatorze morts. Il a a appelé tous les acteurs "au calme" et à "la retenue".

RDC: M. Reynders exprime sa "préoccupation" après les violentes manifestations

© Belga

M. Reynders "a pris note avec préoccupation" de ces manifestations violentes contre la nouvelle loi électorale en cours d'examen au Parlement et qui pourrait entraîner un report des élections prévues cette année et en 2016, a-t-on indiqué dans un communiqué. Le chef de la diplomatie belge a appelé tous les acteurs au calme et à la retenue. M. Reynders a encore rappelé toute l'importance qu'il accordait à la tenue d'élections en RDC, qui respectent la Constitution que s'est donnée le peuple congolais en 2006.

A cet égard, il a exprimé sa préoccupation quant à un possible glissement du calendrier électoral qui proviendrait de la volonté d'effectuer le recensement (de la population) avant de tenir les élections législatives et présidentielle, actuellement prévues en 2016. Le ministre des Affaires étrangères a enfin rappelé que le soutien de la Belgique au processus électoral dépendait de la fourniture d'un "calendrier clair conforme à la Constitution", et d'un "budget".

En savoir plus sur:

Nos partenaires