Rachida Dati condamnée pour diffamation

22/11/11 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Le Vif

L'ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati, a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2.000 euros avec sursis pour avoir diffamé l'écrivain Marek Halter et son épouse Clara Halter, créatrice du Mur pour la Paix installé sur le Champ-de-Mars à Paris.

Rachida Dati condamnée pour diffamation

© Image Globe

Pour les avoir traité de menteurs, la maire UMP du VIIe arrondissement devra également verser au couple 4.000 euros de dommages et intérêts, ainsi que 3.000 euros de frais de justice. Elle devra enfin faire état de sa condamnation dans la presse.

Il est exceptionnel qu'un ancien ministre de la Justice soit sanctionné pour diffamation. Interrogés par l'AFP, plusieurs avocats de presse reconnaissent n'avoir "aucun souvenir" d'un précédent. "On fait appel", a fait savoir le conseil de l'élue, Me Olivier Metzner.

"Le tribunal considère que Rachida Dati a eu tort de dire que le Mur de la Paix était illégal, alors qu'il est maintenu en toute illégalité, contrairement à ce qu'ont affirmé les différents ministres de la Culture et le maire de Paris", a argué l'avocat pour justifier son appel.

Du côté de la partie civile, l'humeur était plus guillerette. "Mme Dati est une habituée des débordements verbaux. C'était le débordement de trop", réagissait l'avocat des époux Halter, Me Richard Malka. "C'était des propos indignes d'une élue de la République, et davantage encore, d'une ancienne garde des Sceaux."

Inauguré en mars 2000 sur le Champ-de-Mars, le Mur pour la Paix compte douze panneaux de verre sur lesquels est inscrit le mot "Paix" en 32 langues et s'inspire du Mur des lamentations de Jérusalem: les visiteurs peuvent laisser un message dans les fentes prévues à cet effet.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires