Qui rêve encore des Jeux olympiques ?

12/09/17 à 13:55 - Mise à jour à 13:58
Du Le Vif/L'Express du 08/09/17

Le CIO va désigner Paris et Los Angeles pour accueillir les olympiades de 2024 et 2028. Un accord politique qui cache mal une remise en question du modèle de désignation et la difficulté pour une ville de porter le projet jusqu'au bout. Fin du gigantisme ?

Un accord " win-win-win ". L'invention de la formule reviendra à Thomas Bach, le président du tout-puissant CIO (Comité international olympique). L'arrangement en question date de juillet dernier et réduit pour une fois à une simple formalité la session du CIO qui se tiendra à Lima le 13 septembre. Son enjeu devait être l'élection de la ville hôte des Jeux olympiques de 2024. Plutôt que de désigner Paris ou Los Angeles, le CIO a trouvé la parade : forcer les deux villes à s'entendre, Paris héritant de 2024 et L.A. finissant par accepter les Jeux de 2028. " D'une défaite annoncée, Bach a fait une victoire pour tous, à commencer par le CIO ", résume Kévin Bernardi, consultant spécialisé dans les questions olympiques.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires