Que faire des encombrantes dépouilles des dignitaires nazis ?

17/10/13 à 08:19 - Mise à jour à 08:19

Source: Le Vif

La majorité des anciens dignitaires nazis ont été incinérés - et leurs cendres dispersées - ou ont été enterrés dans le plus grand secret, afin d'éviter par la suite tout risque de rassemblement de sympathisants sur leur tombe, alors que les obsèques, en Italie, du criminel nazi Erich Priebke tournent au casse-tête pour les autorités italiennes.

Que faire des encombrantes dépouilles des dignitaires nazis ?

© Reuters

Le Centre Simon-Wiesenthal a jugé que l'incinération était "la solution la plus efficace pour qu'il ne reste aucune trace d'un criminel nazi comme Priebke", le capitaine SS responsable du massacre des Fosses Ardéatines à Rome en 1944 (335 civils tués dont 75 juifs), mort vendredi à l'âge de 100 ans. Mais d'autre avant lui ont été incinérés en toute discrétion.

Adolf Eichmann

A l'issue de son procès, à Jérusalem, le responsable de la logistique de la "solution finale" est pendu en 1962. Son corps est incinéré dans un crématorium construit à cet effet dans la cour de sa prison et ses cendres sont dispersées dans la Méditerranée. Israël demande que ses cendres soient rejetées au-delà de ses eaux territoriales.

Rudolf Hess

Les restes de celui qui fut le bras droit d'Hitler sont exhumés en 2011 et sa tombe dans un cimetière de Bavière détruite environ 24 ans après sa mort. L'exhumation, intervenue juste avant l'anniversaire de sa mort, a lieu à l'abri du public et sans que les médias en soient informés. "Nous espérons ainsi ne plus avoir ici ce fantôme brun", dit un élu de la localité.

Martin Bormann

Les cendres du secrétaire particulier d'Hitler sont dispersées dans la Baltique en dehors des eaux territoriales allemandes en 1999. Le parquet général de Francfort a fait auparavant incinérer les ossements dans l'anonymat. Selon le magistrat du parquet, l'opération a été tenue secrète afin d'"éviter à tout prix qu'un mémorial ne soit élevé quelque part". Les ossements, découverts en 1972, ont été formellement identifiés en 1998 par des scientifiques à l'aide d'analyses génétiques.

Joseph Goebbels

En 1970, le KGB doit restituer au gouvernement d'Allemagne de l'Est le site où le patron de la propagande nazie a été inhumé (avec sa famille) après son suicide en 1945. Le KGB se charge de la crémation des corps et disperse secrètement les cendres dans l'Elbe.

Sandor Kepiro

Mort le 3 septembre 2011 à 97 ans, il figurait sur la liste des principaux criminels nazis recherchés par le Centre Simon-Wiesenthal. Soupçonné de crimes de guerre en 1942 en Serbie, il a été acquitté en juillet 2011 par manque de preuves. Il a été enterré à Sarkad, petite ville située à 243 km au sud-est de Budapest, près de la frontière roumaine. Son enterrement n'a pas donné lieu à polémique.

Heinrich Himmler

Le chef de la Gestapo se suicide en 1945. Son cadavre aurait été enterré secrètement dans une tombe anonyme quelque part dans la lande de Luneburg (Basse Saxe).

Le corps d'Hermann Goering, ancien commandant en chef de la Luftwaffe, qui s'est suicidé en 1945 pendant que se déroule le procès de Nuremberg, a été incinéré et ses cendres ont été dispersées dans l'Isar, affluent du Danube. Les circonstances exactes du suicide par balle d'Adolf Hitler, dans son bunker de Berlin, en 1945, l'identification de sa dépouille et le sort qui lui a été réservé - elle a apparemment été incinérée sur place - restent encore controversés.

Nos partenaires