Quand les militants du FN incendient des voitures pour dénoncer l'insécurité

11/06/15 à 10:53 - Mise à jour à 11:33

Source: Le Monde

Des militants du Front National ont été arrêtés parce qu'ils avaient bouté le feu à des voitures. Et ce, pour mieux dénoncer par la suite sur leur blog la montée de l'insécurité dans leur commune.

Quand les militants du FN incendient des voitures pour dénoncer l'insécurité

© Image Globe

Les faits se sont déroulés en avril dans le département de Seine-et-Marne, dans le Val-d'Oise, non loin de Paris. Six militants du FN ont notamment bouté le feu à 13 véhicules dans la nuit du 8 au 9 avril. Ils ont aussi vandalisé la voiture et l'habitation de deux membres de leur propre parti selon le journal Le Parisien. Par la suite, ces exactions seront largement relayées via leur blog pour dénoncer la montée de l'insécurité dans leur commune.

L'affaire prend une tournure judiciaire quand un membre du bureau national du FN dépose une plainte auprès du commissariat de Nanterre.

L'un des principaux suspects est Adrien Desport, un ancien responsable départemental du Front national de Seine-et-Marne âgé de 25 ans. Il a été suspendu il y a deux semaines et devrait prochainement passer devant le conseil de discipline du parti. Le procès ayant été renvoyé au 15 juillet, il a été placé en détention provisoire hier. Les 5 autres suspects ont été mis sous contrôle judiciaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires