Quand le religieux déstabilise l'école

07/09/17 à 11:50 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

Bernard Ravet a été principal de collège en France (le directeur d'une école publique du premier cycle du secondaire), notamment en plein centre paupérisé et délaissé de Marseille.

Fort de cette expérience, il s'est autorisé à dresser un réquisitoire contre l'indifférence de l'Education nationale et du personnel politique français au problème de la violence et de l'intrusion de l'islamisme à l'école : son livre s'intitule Principal de collège ou imam de la République ? (éd. Kero, 238...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires