Poutine n'aurait recueilli que 30% des voix, selon une ONG

08/12/11 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Le Vif

Fondés sur les témoignages d'observateurs volontaire, le rapport d'une ONG estime que les votes attribués au parti Russie Unie de Vladimir Poutine, lors des dernières législatives, ont été surestimés de 20%.

Poutine n'aurait recueilli que 30% des voix, selon une ONG

© Reuters

La légitimité de Vladimir Poutine est toujours plus contestée. Son parti, Russie Unie, donné vainqueur des législatives de ce dimanche avec 49,54% des voix, n'aurait recueilli que 29,8% des suffrages, selon une ONG qui se fonde sur les témoignages d'observateurs volontaires.

Le site internet de l'ONG nommée "L'observateur citoyen" (nabludatel.org), précise que le parti du Premier ministre Vladimir Poutine aurait obtenu 29,8% des suffrages au niveau national (hors Moscou), et 25,8% dans la capitale.

Selon ces chiffres, fondés sur l'étude des résultats de 176 bureaux de vote, la participation réelle est de 51,5% à Moscou, et de 53% sur le reste du pays, et non 60,2%, comme la commission électorale l'annonce sur son site.

L'ONG estime aussi que le résultat réel pour le Parti communiste est de 22,6% en Russie (hors Moscou) et 25% dans la capitale, contre 19,16% officiellement. Le parti de centre-gauche Russie juste aurait quant à lui obtenu 17,3% à Moscou et 21% dans le reste du pays, contre 13,22% officiellement.

De son côté, le parti libéral-démocrate (nationaliste, 11,66% officiellement) aurait récolté 12,6% des voix à Moscou et 14% dans le reste du pays. Enfin le parti d'opposition libérale Iabloko, crédité de 3,3% par la commission électorale -ce qui est inférieur au seuil nécessaire pour être représenté à la Douma- obtiendrait 14,3% à Moscou et 8,2% dans le reste de la Russie.

Bourrage d'urnes

Le groupe L'Observateur citoyen, animé par le politologue indépendant Dmitri Orechkine, est partenaire de l'ONG Golos d'observation des fraudes, qui a dénoncé de multiples irrégularités et pressions dans la campagne électorale et lors du scrutin. La mission d'observateurs de l'OSCE a déclaré lundi avoir observé des irrégularités "fréquentes" lors du scrutin et évoqué notamment du "bourrage des urnes".

Depuis le scrutin, des milliers de Russes de l'opposition ont contre ces résultats, lors de manifestations sévèrement réprimées par les forces de l'ordre. Des centaines d'interpellations ont eu lieu à Moscou et Saint-Pétersbourg. Les Etats-Unis se sont dit inquiets du sort des personnes arrêtées.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires