Poutine fait-il la loi au 16 ?

01/08/16 à 09:39 - Mise à jour à 10:22

Source: Le Vif/l'express

L'affaire Yukos n'en finit pas de faire des vagues en Belgique. Pour remporter son duel avec l'oligarque Khodorkovski, le président russe n'hésite pas à menacer plusieurs gouvernements occidentaux, dont celui de Charles Michel. Et ça marche. Récit d'une saga à 50 milliards de dollars.

La Belgique est tombée, malgré elle, dans un piège diplomatico-judiciaire dont le principal acteur n'est autre que Vladimir Poutine, le maître suprême de la Fédération de Russie. Pour comprendre les enjeux de cette histoire digne d'un roman de Ludlum, il faut remonter à l'hiver 2003. Le 19 février de cette année-là, le président russe réunit au Kremlin une trentaine de riches patrons du pays. Parmi eux, Mikhaïl Khodorkovski.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires