Pourquoi les Américains considèrent-ils toujours Lincoln comme leur meilleur président?

15/04/15 à 12:42 - Mise à jour à 12:42

Source: Knack

Il y a 150 ans, Abraham Lincoln était assassiné d'une balle dans la tête. Aujourd'hui, les Américains le considèrent toujours comme le meilleur président des États-Unis. "Lincoln a tout fait pour maintenir l'unité des États-Unis".

Pourquoi les Américains considèrent-ils toujours Lincoln comme leur meilleur président?

Abraham Lincoln en 1865, deux mois avant son décès. © Wikicommons

Après l'annonce de la candidature de Hillary Clinton aux primaires du Parti démocrate, la fièvre électorale américaine reprend peu à peu. Mais si vous demandez à un Américain qui était le meilleur président, on vous répondra presque systématiquement Abraham Lincoln. Même dans le sud des États-Unis.

Lincoln n'a pas seulement aboli l'esclavage, c'est aussi le premier président américain assassiné. La nuit du 15 avril 1865, John Wilkes Booth lui tire une balle dans la tête lors d'une pièce de théâtre. Le libérateur de quatre millions d'esclaves est décédé à l'aube.

150 ans après son assassinat, des milliers d'Américains se rassemblent à Washington pour rendre hommage au président républicain. Les historiens prononcent des discours et les militaires déposent des couronnes de fleurs au pied de sa statue. Aux États-Unis, Abraham Lincoln est un monument. Littéralement. Il a son effigie sur le billet de 5 dollars, il a un mémorial impressionnant à Washington et surgit même dans la culture américaine populaire, comme dans le film "Abraham Lincoln, Vampire Hunter".

En outre, le président Barack Obama a proclamé le 15 avril journée de commémoration de l'ancien président. En 2005, Obama, sénateur à l'époque, écrivait dans l'hebdomadaire Time : "Lorsque je me suis présenté au Sénat américain comme homme noir au nom bizarre, né à Hawaï d'un père noir originaire du Kenya et d'une mère blanche issue du Kansas, il n'y avait pas de pire scénario pour emporter l'élection - hormis peut-être celui de ce garçon qui vivait dans une cabane dans la prairie de Kentucky et qui avait été à l'école pendant à peine un an, mais qui s'est élevé au rang de citoyen le plus important de l'état d'Illinois et de plus grand président de la nation".

Le père de l'Amérique actuelle

Selon l'historien néerlandais Doeko Bosscher de l'Université de Groningue, Lincoln était un personnage simple, mais authentique. "Il a connu une jeunesse très difficile, ce qui en Amérique fonctionne toujours bien. Sa mère est décédée jeune et il ne s'entendait pas bien avec son père. Il n'a pas eu d'éducation formelle et étudiait beaucoup à la maison".

Cependant, Lincoln est également à la source de l'Amérique actuelle. En 1860, l'inexpérimenté Lincoln a été élu président au nom du parti républicain. Alors que le nord se rapprochait de l'abolition de l'esclavage, c'était loin d'être le cas dans le sud. Lincoln s'est toujours prononcé clairement sur l'esclavage. Les états esclavagistes du sud - très dépendants de l'économie des plantations- ont senti venir l'orage et décidé de faire sécession. La guerre civile a éclaté en avril 1861 pour ne prendre fin qu'en 1865.

"Bien que Lincoln était contre l'esclavage, il l'aurait maintenu pour éviter l'éclatement de son pays" raconte le professeur Bosscher. "Il faisait tout pour rassembler l'Amérique. À cet égard, c'était un démocrate pur-sang. C'est pourquoi beaucoup d'Américains le considèrent à juste titre comme un grand président" estime l'historien. Son célèbre plaidoyer de 1863 pour la démocratie et la fondation d'un nouvel état prouve également sa lutte pour l'unité du pays.

Nos partenaires