Peer Steinbrück, le rival de Merkel renonce à toutes responsabilités au SPD

27/09/13 à 21:13 - Mise à jour à 21:13

Source: Le Vif

Le leader des sociaux-démocrates allemands, Peer Steinbrück, largement battu par la chancelière Angela Merkel aux élections législatives de dimanche dernier, a annoncé vendredi qu'il n'exercerait plus de responsabilités au sein du parti, a-t-on appris de source proche du SPD.

Peer Steinbrück, le rival de Merkel renonce à toutes responsabilités au SPD

© Belga

M. Steinbrück, 66 ans, a annoncé qu'il n'assurerait plus de responsabilités au sein de son parti ou du groupe des députés au Bundestag, lors d'une réunion des délégués du SPD, qui devaient se prononcer dans la soirée sur l'ouverture de négociations exploratoires en vue de former un gouvernement avec les conservateurs de Mme Merkel. "Ma vie politique arrivera à son terme en bon ordre", a-t-il déclaré aux délégués SPD, selon une source citée par l'agence de presse allemande DPA.

M. Steinbrück avait réalisé le deuxième score le plus faible du SPD dans une législative de l'après-guerre, avec 25,7% des voix, très loin des 41,5% enregistrés par le parti de la chancelière, la CDU. Avant cela, bien que dépourvu de tout mandat au sein des instances du parti, il faisait partie, avec Sigmar Gabriel et Frank-Walter Steinmeier, d'un triumvirat à la tête du SPD.

Défait dans sa circonscription de Rhénanie du nord-Westphalie (ouest) dimanche dernier, dans le vote au scrutin direct, M. Steinbrück avait néanmoins été élu député grâce aux "deuxièmes voix" dont disposent les électeurs allemands pour un suffrage proportionnel par liste.

Au cours de sa campagne, marquée par de nombreuses bourdes et maladresses, Peer Steinbrück avait déjà affirmé qu'il ne participerait pas à un éventuel gouvernement de grande coalition entre le SPD et la CDU, tout en laissant ouvert son avenir à un autre niveau de responsabilité.

Nos partenaires