Obama "appelle le monde" à se joindre à la lutte contre le groupe EI

24/09/14 à 17:39 - Mise à jour à 17:35

Source: Belga

Le président américain Barack Obama a appelé mercredi le monde à se joindre à la lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, estimant que cette organisation ultra violente ne comprenait "que le langage de la force".

Obama "appelle le monde" à se joindre à la lutte contre le groupe EI

© Reuter

"Le seul langage que ces tueurs comprennent est celui de la force", a lancé M. Obama à la tribune de l'ONU. "Aujourd'hui, j'appelle le monde à se joindre" à la lutte contre le groupe EI, a lancé le président américain, qui a engagé des frappes aériennes contre les jihadistes en Irak et en Syrie.

Le président américain a également plaidé pour qu'un "effort plus important" soit engagé au niveau international pour éradiquer la plus grave épidémie du virus Ebola depuis son identification en 1976, qui sévit en Afrique de l'Ouest. "Nous avons besoin de faire un effort plus important pour donner un coup d'arrêt à cette maladie qui pourrait tuer des centaines de milliers de personnes, infligeant des souffrances horribles, déstabilisant des économies, et qui se déplace rapidement au-delà des frontières", a déclaré M. Obama devant l'Assemblée générale de l'Onu.

Obama a dénoncé à la tribune de l'ONU "l'agression" de la Russie en Europe, tout en tendant la main à Moscou, appelé à choisir "le chemin de la diplomatie et de la paix" dans la crise en Ukraine. "L'agression russe en Europe rappelle une époque où les grandes nations piétinaient les petites pour poursuivre des ambitions territoriales", a déclaré M. Obama, en présence notamment du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Le président américain a promis que les sanctions occidentales contre la Russie seraient "levées" si Moscou choisissait "le chemin de la diplomatie et de la paix" en Ukraine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires