Nouveau problème technique pour un Boeing Qantas

15/11/10 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Source: Le Vif

Un Boeing 747 qui effectuait la liaison entre Sydney et Buenos Aires a dû rebrousser chemin à cause d'un problème électrique.

Nouveau problème technique pour un Boeing Qantas

© Epa

Un problème électrique en vol a contraint un Boeing 747 de la compagnie australienne Qantas, qui effectuait ce lundi un vol vers l'Argentine, à rebrousser chemin au bout de deux heures et à se poser à Sydney, a indiqué la compagnie.

L'avion avec 199 passagers à bord qui effectuait une liaison entre Sydney et Buenos Aires, s'est posé sans incident à Sydney, a précisé la compagnie, qui a fait face à plusieurs autres incidents récemment, dont l'explosion en vol d'un moteur d'un Airbus A380.
"Nous ne sommes pas tout à fait sûrs de la nature du problème pour le moment", a indiqué un porte-parole de Qantas. "Il s'agit d'un incident technique mineur, c'est tout ce que nous savons".
Selon un communiqué de la compagnie, l'avion a rencontré "un problème avec le système électrique" mais il n'y a pas eu de baisse de pression dans la cabine.

Problèmes techniques en série

Vendredi, un problème de réacteur a affecté un Boeing 767 de la compagnie australienne, avec 234 passagers à bord, qui effectuait une liaison intérieure, l'obligeant à rebrousser chemin et à atterrir peu après son décollage de Perth.

La compagnie qui a indiqué qu'il s'agissait de "vibrations" dans un réacteur, a qualifié l'incident de "mineur". Le Boeing était doté de moteurs General Electric.

Cet incident s'était produit vingt-quatre heures après la décision de Qantas de maintenir au sol la totalité de sa flotte d'Aibus A380 à la suite de l'explosion en vol, la semaine précédente, d'un moteur Rolls-Royce sur un de ses Airbus qui avait dû atterrir d'urgence à Singapour.

Les A380 de la compagnie immobilisée

Selon l'agence Dow Jones Newswires, citant une source anonyme, Qantas pourrait avoir à remplacer jusqu'à 14 moteurs Rolls-Roce Trent 900, avant de pouvoir faire de nouveau voler sa flotte immobilisée.

Qantas a immobilisé la totalité de ses A380 (six appareils) et n'a pas encore annoncé lorsque leurs vols reprendraient.
Singapore Airlines (SIA) a en revanche indiqué lundi avoir repris l'exploitation de deux de ses trois Airbus A380 immobilisés la semaine dernière, après avoir remplacé les moteurs Rolls-Royce où des fuites d'huile avaient été détectées.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires