Les talibans condamnent le lynchage de la jeune Farkhunda

24/03/15 à 20:45 - Mise à jour à 20:45

Source: Belga

Les insurgés talibans afghans ont condamné "fermement" mardi soir dans un communiqué le lynchage la semaine dernière à Kaboul de la jeune Farkhunda par une foule qui l'accusait à tort d'avoir brûlé un exemplaire du Coran.

Les talibans condamnent le lynchage de la jeune Farkhunda

© REUTERS

"L'émirat islamique (nom officiel du mouvement taliban) condamne fermement de telles sombres conspirations utilisant le prétexte du coran pour tuer des innocents. Nous présentons nos condoléances à la famille", précise le communiqué signé du porte-parole du mouvement Zabihullah Mujahid.

Farkhunda a été battue à mort par une foule furieuse à Kaboul après avoir été accusée d'avoir brûlé un exemplaire du Coran. Son corps incendié a été jeté dans le lit de la rivière Kaboul.

"Il est évident qu'avec l'invasion américaine, un certain nombre de personnes sont aussi apparues en essayant de diffamer l'Islam", poursuit le texte. "Nous promettons que si possible nous punirons sévèrement les tueurs de cette femme innocente pour empêcher de tels incidents de se reproduire à l'avenir", ajoute encore les talibans.

Cette prise de position rare pour les talibans intervient alors que mardi à Kaboul, plus d'un millier de personnes se sont mobilisées pour dénoncer le lynchage de la jeune femme. Lundi, devant le parlement, le ministre de l'Intérieur, Noorul Haq Ulumi, avait affirmé que la jeune femme était innocente de tout blasphème envers le livre saint de l'islam: "L'accusation la visant est complètement fausse. Farkhunda était une femme religieuse, elle était innocente".

En savoir plus sur:

Nos partenaires