"Les SDF ne sont pas tous des alcooliques !"

11/04/16 à 11:36 - Mise à jour à 11:37

À la rue depuis plus de 10 ans, Jimmy Barthel, alias SDF75, a décidé de créer un blog pour parler de son quotidien dans la rue. Son but, déconstruire les clichés sur les sans-abris.

"Les SDF ne sont pas tous des alcooliques !"

Jimmy Barthel © DR

Jimmy Barthel, sans logement depuis plus de 10 ans, en a assez d'entendre toujours les mêmes clichés sur les sans-abris "alcooliques et en mauvaise santé physique et psychologique". Il a donc décidé de créer un blog pour tordre le cou aux préjugés dont il s'estime victime.

"Pourquoi un Site Internet en tant que SDF ? Je pourrais répondre simplement : pourquoi pas ? Mais pour être logique, je dirai qu'avant même d'être SDF, je suis d'abord informaticien et que je désirais avoir mon propre site internet. Alors, à l'inverse, la question serait plutôt : pourquoi devrais-je m'en abstenir sous le seul prétexte que je suis sans Domicile fixe !", écrit Jimmy, en guise d'introduction de son site.

"Peut-être qu'enfin, vous finirez par comprendre que beaucoup de ces SDF sont exactement comme vous, absolument pas désocialisés... Qu'ils n'ont pas besoin qu'on leur réapprenne la vie comme à des gamins en bas âge", assène-t-il.

Et il est vrai que Jimmy Barthel ne ressemble pas à l'image que l'on se fait de quelqu'un qui vit dans la rue : bodybuildé, rasé de près et en bonne santé, il s'amuse à défier les statistiques. "Les SDF meurent à 48 ans ? C'est con, parce que personnellement, je pète le feu! Les mecs qui font de la muscu ont paraît-il le cerveau dans leurs biceps ? Je suis désolé, mais rien que ma licence de pilote prouve que j'ai un peu plus qu'un minimum..."

Sur sa page Facebook, on peut également découvrir quelques photos et ses dernières actions pour tenter de retrouver un logement. En plus de raconter sa propre expérience, le SDF explique également comment, selon lui, tout le monde pourrait un jour se retrouver à la rue. Il livre également ses "trucs et astuces" : comment recharger son téléphone ou son ordinateur, où trouver à manger ou de quoi se laver et comment se fournir des vêtements.

En Belgique, il n'existe aucun chiffre officiel sur le nombre de sans-abris. Les seuls chiffres disponibles sont les estimations des associations. Selon le "Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale", le chiffre de 17.000 personnes à la rue continue à circuler.

En savoir plus sur:

Nos partenaires